Accueil >> Parlement[s], Revue d'histoire politique
page d'accueil présentation
du CHPP
revue
Parlement(s)
collection
Cliopolis
autres publications
colloques séminaire  prix de
thèse
Jean-Zay
base de mémoires
universitaires
interventions
publiques
bibliographie
d'histoire
parlementaire
liens adhésions, abonnements nous contacter
   
2003 n°0 : Faut-il tourner le dos à la politique ?              Parlement(s) Revue d'histoire politique    2004 n°1 : L'Europe, l'Europe ! hors-série 1 : Changer de République ? 1962-2004 n°2 : les Urnes de l'Oncle Sam   2005 n°3 : Varia + dossier laïcité n°5 : Monde rural et politique en Europe (XIXe-XXe siècles) n°4 : Quarante ans de présidentielles (1965-2005)
   2006 hors-série 2 : Politique en Aquitaine, des Girondins à nos jours n°6 : Socialistes au Parlement   2007 n°7 : Les Politiques au pied du mur n°8 : Jeunes en politique Penser et construire l'Europe   2008 N°9 : Mai 68 en débats hors-série 4 : Second Empire n°10 : La Guerre des mots. 14-18 dans les Parlements européens   2009 n°11 : les juristes et la loi HS 5 - Gaullistes au Parlement sous la Ve République A l'heure du coup d'Etat
 2010 L'homme providentiel HS6 Clergé et politique Violence des échanges en milieu parlementaire  2011 Parlements et parlementaires de France au XVIIIIe siècle Parlement(s) HS7 Vie et pratiques politiques en terres méditerranéennes Elus et élections de février 1871   2012 La diplomatie parlementaire en France après 1945 Le 14 juillet de Romain Rolland, affiche de Suzanne Reymond Science et révolutions  2013 Femmes outsiders en politique L'antiparlementarisme en France Le bouquet des maires de Charles Léandre  
   2014 Le Reichstag emballé par Christo et Jeanne-Claude Bretagne en politique Transgresser en politique
   
Créée en 2003 sous le titre Parlement[s], Histoire et politique, la revue
du CHPP change de sous-titre en 2007 pour affirmer sa vocation
à couvrir tous les domaines de l'histoire politique, sous la plume
d'historiens, politistes, juristes, historiens du droit, civilisationnistes, littéraires, linguistes, etc., sans exclusive.
 
Parlement[s], Revue d'histoire politique
à comité de lecture, se consacre désormais
1) à l’histoire politique moderne et contemporaine
en général,
sans s’interdire des incursions dans l’Antiquité et le Moyen Âge
2) aux études parlementaires dans leur diversité.


Chaque volume contient un dossier thématique (composé d’articles originaux et de sources commentées) et des comptes-rendus de lecture d’ouvrages récents, complétés de varia deux fois par an, soit une dizaine d’articles inédits (voire traduits) par numéro.

Les contributions consacrées aux images sont réunies
sur la page "L'histoire politique par l'image".

La revue est indexée dans la Bibliographie annuelle d'histoire de France, dans la base Scopus et l'International Bibliography of the Social Sciences
.

La revue est soutenue par l'équipe CEPOC de l'EA POLEN (Université d’Orléans) depuis 2012 (par l'EA SAVOURS de 2009 à 2011).

Elle est publiée trois fois par an aux éditions Classiques Garnier
et sur la plate-forme Cairn (accès gratuit partiel).


Pour être informé de la sortie des numéros, inscrivez-vous à
l'
alerte de parution sur Cairn ou suivez-nous sur facebook.


Parlement[s], Revue d'histoire politique is a French academic journal published three times a year by the CHPP (Parliamentary and Political History Committee) since 2003. It deals with late modern and contemporary political history and parliamentary studies, mainly in France and in Europe.
Each thematic issue contains about ten original articles, commented rare sources and a book review.

   
> présentation de la revue (PDF) (en cours de mise à jour)

> index des auteurs, index des témoins interrogés 

> ils parlent de la revue (rencensions et comptes rendus)

> L'histoire politique en image

contacter la rédaction
soumettre une proposition de dossier ou de varia
> normes éditoriales

ISSN : 1768-6520 / eISSN : 1760-6233

   Cairn   EA POLEN (Université d'Orléans)
éditions Classiques Garnier
2014Transgresser en Républiquen°22
Bretagne en politiquehors-série 10
Un parlementarisme allemand ?n° 21
éditions
Pepper /
L'Harmattan
2013L'administration territoriale de la France (1764-2014)n° 20
L'Antiparlementarisme en France (XIXe-XXe siècles)hors-série 9
Femmes outsiders en politiquen° 19
2012
Science et révolutions n° 18
Scènes politiques hors-série 8
La diplomatie parlementaire en France après 1945 n° 17
2011 Elus et élections du 8 février 1871 n° 16
Vie et pratiques politiques en terres méditerranéennes hors-série 7
Parlements et parlementaires de France au XVIIIe siècle n° 15
2010 Violence des échanges en milieu parlementaire
n° 14
Clergé et politique en France (XVIe-XIXe siècles) hors-série 6
L'Homme providentiel n° 13
2009 À l'heure du coup d'État n° 12
Gaullistes au Parlement sous la Ve République hors-série 5
Les Juristes et la loi n° 11
2008 La Guerre des mots. 14-18 dans les Parlements européens n° 10
Second Empire hors-série 4
Mai 68 en débats n° 9
2007 Penser et construire l'Europe (spécial concours) hors-série 3
Jeunes en politique n° 8
Les Politiques au pied du mur (Varia) n° 7
éditions
Armand Colin
2006 Socialistes au Parlement n° 6
Monde rural et politique en Europe (XIXe - XXe siècles) n° 5
2005 Quarante ans de présidentielles (1965-2005) n° 4
Politique en Aquitaine, des Girondins à nos jours hors-série 2
Varia + dossier laïcité n° 3
2004 Les Urnes de l'oncle Sam n° 2
Changer de République ? 1962-2004 hors-série 1
L'Europe, l'Europe ! n° 1
éditions Gallimard 2003 Faut-il tourner le dos à la politique ? n° 0

    haut de page

janvier 2015Transgresser en politique (n°22)
dossier coordonné par Marie Aynié et Frédéric Fogacci
IntroductionMarie Aynié et Frédéric FogacciTransgresser en politique
RechercheÉric Anceau Ollivier, transgresseur par essence
Pierre-Emmanuel Guigo La rose et le souffre : Michel Rocard et le PS, entre subversion et banalisation (1974-2014)
Frédéric Fogacci Jean-Jacques Servan-Schreiber et le Parti radical : la transgression comme méthode de conquête (et ses limites)
Stéphane Porion Le cas d’Enoch Powell au sein du Parti conservateur britannique : d’un discours de rupture à une transgression de l’affiliation (1968-1974)
Marie Aynié Quelle tenue en séance ? Les transgressions du député en blouse, Christophe Thivrier
Anne-Laure Ollivier Le spectacle de la transgressions : les duels de parlementaires en France après 1945
Sébastien Schehr La trahison : une perspective sociohistorique sur la transgression en politique
Sources« Ernest Psichari, mort au champ d’honneur ». Article de Maurice Barrès dans L’Écho de Paris
(13 novembre 1914), présenté par Marie Aynié
Jacques Chirac ou la transgression en mouvement, photographie de couverture
présentée par Jean-Félix de Bujadoux
Discours de Monsieur Tony Blair, Premier ministre du Royaume-Uni, dans l’Hémicycle, le 24 mars 1998, présenté par Claire Charlot
Variaen cours
Lecturesen cours

  haut de page
décembre 2014Bretagne en politique (hors-série 10)
numéro coordonné par David Bensoussan
Longtemps perçue comme conservatrice, la Bretagne « historique » apparaît aujourd’hui comme un bastion électoral du Parti socialiste. Ce hors-série interroge les mutations qui ont permis ce « grand renversement » politique au XXe siècle. La progressive acceptation du pluralisme politique par l’Église catholique s’y avère déterminante, tout comme la mobilisation du syndicalisme agricole, les réactivations de la cause régionaliste ou l’émergence d’une écologie politique. Là s’affirment des acteurs sociaux plus réceptifs aux idées socialistes, d’autant que, dès les années 1970, de nouvelles générations militantes affirment la capacité du PS à capter les dynamiques sociales et culturelles qui traversent la Bretagne.
Bretagne en politique
IntroductionDavid Bensoussan
RechercheLes mutations du champ politique breton
Romain Pasquier Bretagne électorale : le grand basculement
David Bensoussan Le marquis Henri de La Ferronnays, parlementaire catholique et royaliste (1876-1946)
Christian Bougeard Les socialistes en Bretagne, étapes et facteurs d’une implantation régionale réussie (1905-2012)
Tudi Kernalegenn Bretagne, fragile bastion de l’écologie politique
   
Catholicisme et politique
Frédéric Le Moigne Mgr Roques, Éminence MRP (1945-1956)
Sara Teinturier Les métamorphoses du catholicisme breton au xxsiècle. L’exemple de l’enseignement privé catholique à Nantes
   
Paysans et engagements politiques
Vincent Flauraud Militantisme jaciste et engagement à gauche. Le « laboratoire » breton
François Prigent Les paysans socialistes bretons au xxsiècle
SourcesTentative première à Pontivy : l’élection contestée d’Albert de Mun en 1876, présentée par Laurent Le Gall
Il y a cent ans, le Tableau politique de la France de l’Ouest par André Siegfried
, présenté par Alexandre Niess
La naissance d’Ouest-France
, présentée par David Bensoussan
Le retour des Bonnets rouges
, présenté Gauthier Aubert
Lectures

Comte de Corbière, Souvenirs de la Restauration, édition présentée et annotée par Bernard Heudré, Rennes, PUR, 2012 par Olivier TortLaurent Le Gall, L’électeur en campagnes dans le Finistère. Une Seconde République de Bas-Bretons, Paris, Les Indes savantes, 2009, par Jean Le Bihan Didier Guyvarc’h, Yann Lagadec, Les Bretons et la Grande Guerre, Rennes, PUR, 2013, par Ronan Richard Christian Bougeard (dir.), Un siècle de socialismes en Bretagne. De la SFIO au PS (1905-2005), PUR/CRBC, Rennes, 2008, par Jean-Paul Sénéchal ; David Bensoussan, Combats pour une Bretagne catholique et rurale. Les droites bretonnes dans l’entre-deux-guerres, Paris, Fayard, 2006,  par Yvon Tranvouez Christian Bougeard, Les forces politiques en Bretagne. Notables, élus et militants (1914-1946), Rennes, PUR, 2011, par Fabrice Marzin ; Michele Marchi, Alla ricerca del cattolicesimo politico. Politica e religione in Francia da Pétain a de Gaulle, Soveria Mannelli, Rubbettino, 2012, par Frédéric Le Moigne Tudi Kernalegenn, François Prigent, Gilles Richard, Jacqueline Sainclivier (dir.), Le PSU vu d’en bas. Réseaux sociaux, mouvement politique, laboratoire d’idées (années 1950-années 1960), Rennes, PUR, 2009, par Patrick Gourlay ; Vincent Porhel, Ouvriers bretons. Conflits d’usines, conflits identitaires en Bretagne dans les années 1968, PUR, 2008, par François Prigent Gilles Simon, Plogoff. L’apprentissage de la mobilisation sociale, Rennes, PUR, 2010, par Martin Siloret


haut de page
novembre 2014Un parlementarisme allemand (n°21)
dossier coordonné par Nicolas Patin
Réduit en cendres en 1933, dominé par le drapeau soviétique en 1945, ceinturé par le mur au temps des deux Allemagnes, le bâtiment du parlement allemand semble figurer les ruptures vécues par l’institution qu’il abrite. Les théories et les pratiques parlementaires allemandes, prises entre le modèle britannique pluri-centenaire et la liturgie républicaine française, sont cependant encore largement méconnues. Ce dossier vise à dresser, pour l’ensemble du XXe siècle, un portait de ce parlementarisme contrarié. Depuis l’étude du Reichstag impérial jusqu’à celle du Bundestag actuel, en passant par le cas de la Volkskammer est-allemande, historiens, politistes et juristes français et allemands proposent une approche originale de la question.Le Reichstag emballé par Christo et Jeanne-Claude
IntroductionThomas Mergel La question d’une « voie particulière » du parlementarisme allemand
Recherche Nicolas Patin 1918 : une rupture au sein du parlementarisme allemand ? Sociologie et recrutement des élites (1871-1933)
Johann Chapoutot  Les nazis et la République allemande : antipolitique et destruction de la cité (1919-1933/4)
Lionel Picard Quelle représentation au Parlement pour les Allemands expulsés de l’Est ?
Dominik Rigoll  Des limites du dicible. Évoquer le passé des députés sous le IIIe Reich au Bundestag des années 1970
Eva Patzelt  La Volkskammer est-allemande, « Parlement d’un type nouveau » au service du SED
Céline Vintzel  La Cour constitutionnelle allemande et le Bundestag
Sources« Vous avec votre nez crochu ! Petit youpin plein d’impudence ! » Débat au Reichstag, séance du 10 décembre 1930, présenté par Nicolas Patin
Le Reichstag emballé par Christo et Jeanne-Claude,
photographie de couverture présentée par Nicolas Patin
« Notre électorat potentiel est avant tout composé de gens aux valeurs post-matérialistes ».
Entretien avec Fabio Reinhardt, député du Parti pirate à la Chambre de Berlin

Varia Philippe Jian Des principes du gouvernement représentatif et de leur application selon Prosper Duvergier de Hauranne (1838)
Estelle Bomberger  La francophonie parlementaire : vocation culturelle et ambition politique
   
Lectures

Jacques Julliard, Les Gauches françaises. 1762-2012 : histoire, politique et imaginaire, Paris, Flammarion, 2013, par Pierre-Emmanuel Guigo
Anne-Sarah Bouglé-Moalic, Le vote des Françaises. Cent ans de débats (1848-1914), Rennes, PUR, 2012, par Sabrina Tricaud
Jean-Philippe Dumas, Gambetta. Le commis voyageur de la République, Paris, Belin, Coll. Portraits, 2011, par Renaud Quillet


haut de page
mars 2014L'administration territoriale de la France.
Enjeux, pratiques et réformes (1764-2014) 
(n°20)
dossier coordonné par Pierre Allorant
À l’heure où le débat sur le nombre de régions est à nouveau d’actualité, ce dossier interroge les projets de redécoupage des circonscriptions et de redéploiement des compétences du centre vers la périphérie depuis 1789. Pour saisir la complexité de cette histoire, analyser détours et abandons est nécessaire : de la difficulté d’établir une circonscription intermédiaire entre commune et département au droit colonial en Indochine, en passant par les temps de guerre, ces épisodes révèlent les ressorts cachés de l’administration territoriale. La mise en place du statut municipal, fondé sur l’intérêt local, sert de socle à la coopération entre « le préfet et ses notables ». La « boîte à outils » des idées décentralisatrices confirme la place occupée par les élus ancrés dans leur circonscription et le corps préfectoral. C’est pourquoi le dossier présente aussi le témoignage inédit d’un acteur-clé de trois décennies de débats au Parlement, Jean-Pierre Sueur.
Charles Léandre, Le bouquet des maires (1900)

présentation & résumés/abstracts
(pdf)


achat au numéro (L'Harmattan)

  achat à l'article (Cairn)

introduction,
sources et lectures
en accès libre sur Cairn

IntroductionPierre Allorant
Recherche

La carte et le territoire
Nicolas Verdier La paradoxale circonscription intermédiaire infra-départementale : 
du district à l’arrondissement
Philippe Tanchoux Les « pouvoirs municipaux » de la commune entre 1800 et 1848 : 
un horizon chimérique ? 

Acteurs et pratiques
Éric Gojosso Les réformes de l’administration territoriale en Indochine (1861-1945)
Philippe Nivet Les municipalités en temps de guerre (1814-1944)

Idées, débats et représentations
Pierre Allorant Les "boîtes à idées" de la réforme territoriale en France, 
de la Restauration à Poincaré (1822-1926)

Sources

Quand Ferry et Thiers s’intéressaient aux libertés locales, textes présentés par Jean Garrigues
Le "bouquet des maires" de Léandre, image de couverture présentée par Pierre Allorant
Étienne Clémentel et l’organisation administrative de la France (1903). 
Rapport parlementaire sur le budget du ministère de l’Intérieur présenté par Christophe Bellon
De la France des cantons aux métropoles du futur.

Entretien avec Jean-Pierre Sueur, sénateur du Loiret, réalisé par Pierre Allorant


   comptes rendus dans la Cliothèque et dans L'OURS
   
   interview de Pierre Allorant dans la République du Centre

   
Pierre_Allorant_evoque_le_decoupage_territorial_et_Parlement(s)_n_20_(Republique_du_Centre)   L_OURS_premiere_page_juin_2014
Varia

Laurent Nagy Le Rapport sur la campagne de Catalogne par un transfuge français (1823). 
L’internationalisme militant d’Armand Carrel dans une Europe post-révolutionnaire

   
LecturesFabien Menant, Les Députés de Napoléon, Paris, Nouveau Monde Éditions/Fondation Napoléon, 2012,  par Alexandre Niess
Marion Fontaine, Frédéric Monier et Christophe Prochasson, Une contre-histoire de la IIIe République, Paris,
La Découverte, 2013, par Walter Badier
Alexandre Niess, L’hérédité en politique. Les élus et leurs familles dans la Marne (1871-1940), Villeneuve d’Ascq,
PU du Septentrion, 2012, par François Dubasque
Maurice Barrès, La grande pitié des églises de France, texte introduit et établi par Michel Leymarie et Michela Passini, Villeneuve d’Ascq, PU du Septentrion, 2012, par Jean El Gammal
Julie Bour, Lydiane Gueit-Montchal, Olivier Dard, Gilles Richard (dir.), Louis Jacquinot. Un indépendant en politique,
Paris, PU Paris-Sorbonne, 2013, par David Bellamy
Alain Duhamel, Portraits-Souvenirs. 50 ans de vie politique, Paris, Plon, 2012, par Renaud Quillet 

   haut de page
décembre 2013L'antiparlementarisme en France (hors-série 9)
numéro coordonné par Jean-Claude Caron et Jean Garrigues
et soutenu par le CHEC (Université Blaise-Pascal) et l'IUF
L'antiparlementarisme en France


présentation & résumés/abstracts
(pdf)

achat au numéro (L'Harmattan)
achat à l'article (Cairn)

introduction, sources et lectures
en accès libre sur Cairn

compte rendu dans L'OURS

Centre d'histoire "Espaces et Cultures"  Institut universitaire de France  
Depuis la Révolution française, le régime d’assemblée a toujours été sous le feu de la critique antiparlementaire. Courant protéiforme dont la généalogie est peu étudiée, l’antiparlementarisme est au cœur de ce hors-série. Qui sont les adversaires désignés des « chéquarts », des « ventrus », des « cumulards » ? Veulent-ils abolir le régime parlementaire ou simplement le réformer ? Les auteurs réunis dans ce numéro interrogent les mots et les images qui donnent corps à l’antiparlementarisme de la Restauration à nos jours. L’une des difficultés de l’analyse réside dans la complexité de ses formes. Qu’il soit d’extrême gauche ou d’extrême droite, voire qu’il provienne des députés eux-mêmes, sa grammaire est tout à la fois plastique et composée d’invariants : démocratie directe, pouvoir de la rue, plébiscite ou recours à un homme providentiel. Ce registre appartient-il à un passé révolu ou résonne-t-il avec le temps présent ?
IntroductionJean-Claude Caron et Jean Garrigues
Recherche

Jean-Claude Caron Un mal français ? Quelles remarques sur la généalogie de l’antiparlementarisme
Pierre Triomphe L'antiparlementarisme sous la la Restauration 
Jean Garrigues Le boulangisme est-il un antiparlementarisme ?
Bertrand Joly L’antiparlementarisme des nationalistes antidreyfusards
Vivien Bouhey L’antiparlementarisme des anarchistes au moment de l’affaire de Panama
Julien Bouchet Dépasser l’affaire Dreyfus. Les recompositions inabouties de l’antiparlementarisme « césarien » au temps de la « République radicaliste » (1899-1906)
Mathias Bernard L’antiparlementarisme des droites dans la France des années 1930
David Bellamy Le gaullisme fut-il une critique du régime d'Assemblée ?
Jean El Gammal 
L'antiparlementarisme et les événements de mai 68 : essai de mise en perspective

   
Sources

Des assiettes antiparlementaires ? 
Quelques assiettes de faïence commentées par Maïté Bouyssy
Une série d’affiches antiparlementaires placardées lors des législatives de 1910, 
présentées par Alexandre Niess

reproductions haute-définition des assiettes et affiches dans ce cahier iconographique en ligne
   
LecturesNicolas Patin L’antiparlementarisme dans l’historiographie allemande
   

   haut de page
juillet 2013Femmes outsiders en politique (n°19)
dossier coordonné par Christine Bard et Bibia Pavard
Les femmes sont-elles condamnées à être des outsiders en politique, étrangères au groupe dominant ? Ce dossier donne une historicité au « stigmate » du genre en politique à travers l’étude de trajectoires individuelles et collectives durant le XXe siècle, en France mais aussi en Allemagne, en Italie ou encore en Belgique. Il en ressort que les outsiders d’hier ne sont plus les outsiders d’aujourd’hui, et que le terme, dans sa polysémie, recouvre une multiplicité de situations. À cet égard, l’accès des femmes aux droits politiques constitue une ligne de partage des eaux. Avant, ne pouvant pas voter ou être élues, elles sont nécessairement des outsiders dans la compétition électorale même si elles font de la politique autrement. Après, les femmes politiques doivent faire l’apprentissage de nouveaux rôles pour passer de la marge au sommet du pouvoir. Elles découvrent la persistance des mécanismes discriminatoires dans les partis. Le féminisme dans et hors des partis contribue à créer, à la fin du siècle, un climat plus favorable. Dans ce nouveau contexte – quotas, parité –, les femmes politiques développent des stratégies de légitimation particulières et leurs identités de genre, de classe, de race ou de sexualité peuvent s’articuler pour freiner leurs carrières ou au contraire les accélérer.Femmes outsiders en politique


présentation & résumés/abstracts (pdf)


abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)


  achat à l'article
(Cairn)


introduction,
sources et lectures
en accès libre sur Cairn



comptes rendus
dans la Cliothèque

dans L'OURS
et sur Lectures
IntroductionChristine Bard et Bibia Pavard
Recherche

Camille Cleret De la charité à la politique : l’engagement féminin d’Action française
Magali Della Sudda Des antichambres du Parlement ?
L’Action catholique féminine et la carrière des députés italiennes (1945-1950)
Sabrina Tricaud Trajectoires féminines dans les entourages politiques : 
l’exemple de Marie-France Garaud, “Richelieu en jupons”
Valérie Piette Des difficultés d’être outsiders dans le paysage politique belge : 
de la bonne ménagère à Miss Flandre
Catherine Achin Un féminisme « normalisé » ? 
Femmes de l’Est dans la politique allemande après l’unification
Stéphanie Guyon
Des marges ultra-marines de la République au Parlement : 
trajectoire de députés guyanaises

Sources

Entrer dans les partis : la stratégie de Cécile Brunschvicg pour les militantes suffragistes 
dans les années 1920, présentée par Cécile Formaglio
Outsiders dans le parti ? Mignonnes, allons voir sous la rose...
le journal des féministes du PS (1979-1982), présenté par Bibia Pavard
« Je suis une anomalie statistique ». Entretien avec Corinne Bouchoux, 
sénatrice Europe Écologie Les Verts, 
réalisé par Bibia Pavard


Varia

Vincent Chai Le vote des crédits aux chemins de fer lors de la discussion du budget 1848 : une commission du budget omnipotente ?
Marion Morellato Les revirements du mouvement léguiste vis-à-vis de l’Union européenne (1979-2010)
David Fonseca 
La « mémopathie » du législateur français

Lectures

Luis P. Martin, Jean-Paul Pellegrinetti, Jérémy Guedj (dir.), La République en Méditerranée. Diffusions, espaces 
et cultures républicaines en France, Italie et Espagne (XVIII
e-XXe siècles), Paris, L’Harmattan, 2012, par Ralph Schor
Bruno Dumons, Les « saints de la République ». Les décorés de la Légion d’Honneur (1870-1940)
Paris, La Boutique de l’Histoire, 2009, par Alexandre Niess
Bruno Benoit et Mathias Bernard (dir.), Le maire et la ville dans la France contemporaine
Clermont-Ferrand, PU Blaise-Pascal, 2012, 
par Loïc Vadelorge


  haut de page
mars 2013Science et révolutions (n°18)
dossier coordonné par Cédric Grimoult
La science, parce qu’elle est fondée sur l’esprit critique, peut constituer une arme de destruction politique massive. Elle peut être utilisée par les pouvoirs en place, qu’ils soient despotiques, colonisateurs, voire totalitaires, mais aussi se retourner contre eux. Le prestige de la science, la rigueur de son organisation, la séduction exercée par ses modèles théoriques ainsi que la mobilisation des réseaux de chercheurs contribuent à enchevêtrer les liens qui unissent les détenteurs du savoir à ceux du pouvoir, tout particulièrement lors des épisodes révolutionnaires. La Révolution française, la Commune de Paris, la Révolution nationale de Vichy, les indépendances des États-Unis et du Mexique, et les Révolutions communistes en Europe de l’Est et en Chine sont autant d’exemples de l’intervention des scientifiques, au nom de la science ou de valeurs dites universelles. Résolument comparatif, à la fois dans l’espace et le temps, ce dossier croise des approches historiographiques diverses qui se rejoignent sur l’essentiel : le rôle méconnu des sciences dans la vie politique en général et le processus révolutionnaire en particulier.Science et révolutions


présentation & résumés/abstracts (pdf)


abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)


  achat à l'article
(Cairn)



introduction,
sources et lectures
en accès libre sur Cairn


lire le compte-rendu
dans la Cliothèque
IntroductionCédric Grimoult
RechercheJean Audouze Benjamin Franklin : de la science à l’action politique
Natalie Pigeard-Micault Faculté et Académie de médecine face à la Commune de Paris
Juan José Saldaña La Révolution de l’Indépendance et la naissance d’une politique pour la science au Mexique
Cédric Grimoult Les anthropologues et la Révolution nationale (1940-1944)
SourcesNotes sur les dangers encourus par Lacépède pendant la Terreur, par Étienne Geoffroy Saint-Hilaire, présentées par Cédric Grimoult
Biologie et révolution communiste : témoignage de Denis Buican, généticien roumain persécuté par l’idéologie officielle, recueilli par Cédric Grimoult
« La science est une force de production », affiche chinoise de 1979, présentée par Stefan R. Landsberger

VariaDavid Stefanelly La constitution d’un groupe parlementaire légitimiste sous la Seconde République, un « processus inachevé », d’après la correspondance de Paul de Dieuleveult
Bruno Dumons Souffrir en politique. Dames « blanches » et jésuites au temps de la République (1880-1914)
Dominique Pinsolle Pouvoir politique contre pouvoir médiatique : les procès Chaumié et Humbert contre Le Matin (1907-1908)
Mathieu Petithomme « Confiner » le clivage européen : le RPR et la gestion de ses divisions internes lors du référendum sur le Traité de Maastricht
LecturesJean Garrigues, Les hommes providentiels. Histoire d’une fascination française, Seuil, 2012, par Juliette Glikman ; Jean-Claude Caron, Frères de sang. La guerre civile en France au XIXe siècle, Champ Vallon, 2009, par Renaud QuilletKarine Salomé, L’ouragan homicide. L’attentat politique en France au XIXe siècle, Champ Vallon, 2011, par Fabrice Lascar ; Ludivine Bantigny et Arnaud Bauberot (dir.), Hériter en politique. Filiations, générations et transmissions politiques (Allemagne, France et Italie, XIXe-XXIe siècle), PUF, 2011, par Marie AyniéJean-Louis Crémieux-Brilhac, Georges Boris. Trente ans d’influence. Blum, de Gaulle, Mendès France, Gallimard, 2010, par Renaud Quillet ; Jean-Marc Bagnol, Le Midi viticole au Parlement. Édouard Barthe et les députés du vin de l’Hérault (années 1920-1930), PU de la Méditerranée, 2010, par Olivier JacquetPierre Vayssière, Fidel Castro. L’éternel révolté, Payot, 2011, par Renaud QuilletJacques Barrot, Christophe Bellon, De l’indignation à l’engagement. Foi et politique, Éditions du Cerf, 2012, par David BellamyJérôme Pozzi, Les mouvements gaullistes. Partis, associations et réseaux, 1958-1976, PUR, 2011, par David Bellamy ; Mathieu Monot, Socialistes et démocrates-chrétiens et la politisation de l’Europe, L’Harmattan, 2010, par Alexandre Niess

Note de lecture
Le socialisme libéral en Italie : penseurs, pratiques et controverses, par Frédéric Attal

haut de page
septembre 2012Scènes politiques (hors-série 8)
numéro coordonné par Corinne Legoy
Le 12 mars 2011, à Rome, Riccardo Muti dirige Nabucco de Verdi pour le 150e anniversaire de l’unité italienne quand, soudain, l’opéra s’embrase : le « Va pensiero » est bissé, des clameurs s’élèvent – « Vive l’Italie ! », « Vive Verdi ! » – et des petits papiers volent, porteurs de messages patriotiques. À l’aube du XXIe siècle, cet événement vient nous rappeler toute la force politique du théâtre. L’objet de ce hors-série est d’éclairer cette longue histoire, vivante et complexe, des liens entre théâtre et politique : les dynamiques et les pratiques par lesquelles le public s’approprie politiquement le texte, l’espace ou le temps d’une représentation, les forces qui tentent de faire barrage à cette appropriation et les tensions qui, depuis l’Antiquité, naissent de cette mise en présence des publics, des pouvoirs, des œuvres et des acteurs.Scènes politiques


présentation (pdf)
résumés / abstracts


abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)

   
achat à l'article (Cairn)

introduction,
sources et lectures
en accès libre sur Cairn


Théâtre et politique, perspectives historiques

table-ronde
de présentation

jeudi 11 octobre 2012
au Bouillon,
Université d'Orléans

programme
et partenaires
 
quelques images
de la table-ronde
(prochainement) 


Corinne Legoy présente ce hors-série dans l'émission littéraire et historique de Radio Campus Orléans (58mn)
IntroductionCorinne Legoy
RechercheArnaud Suspène Théâtre et politique dans l’Occident romain (IIe siècle avant notre ère – IIe siècle de notre ère) : la « civilisation du spectacle »
Marie Bouhaïk-Gironès À qui profite l’auteur ? Théâtre, responsabilité de la parole et fonction-auteur à la fin du Moyen Âge
Jeffrey
S. Ravel Des définitions aux usages : une historiographie du théâtre français au XVIIIe siècle
Philippe Bourdin Du théâtre historique au théâtre politique : la régénération en débat (1748-1790)
Rahul Markovits Sociopolitique des genres : la Comédie-Française à Erfurt, ou du mauvais usage de la tragédie (1808)
Odile Krakovitch La peur d’un roi désacralisé : la censure des tragédies de Marie-Joseph Chénier sous la Restauration et la monarchie de Juillet
Corinne Legoy Sous la plume du pouvoir, le public de théâtre entre 1815 et 1830 : l’embarrassant miroir d’une nation souveraine.
Jean-Claude Yon Le Fils de Giboyer (1862) :
un scandale politique au théâtre sous Napoléon III
Chantal Meyer-Plantureux Le théâtre au tournant du XXe siècle : un enjeu politique. L’exemple de la Maison du Peuple de Montmartre (1891-1901)
Frédéric Attal
Le bouffon contre les puissants : analyse de deux comédies de Dario Fo
SourcesPour une histoire de la vie théâtrale provinciale entre Révolution et Empire : le projet ANR Therepsichore présenté par Cyril Triolaire
Rapport du préfet de police Delavau sur les cabales dans les théâtres parisiens (27 juin 1822), présenté par Sylvain Nicolle
Le 14 juillet de Romain Rolland à l’Alhambra, affiche de Suzanne Reymond, présentée par Pascale Goetschel
LecturesLes spectacles sous le Second Empire, dir. par Jean-Claude Yon, Paris, Armand Colin, 2010, par Fabrice Lascar
Christophe Charle, Théâtres en capitales. Naissance de la société du spectacle à Paris, Berlin, Londres et Vienne, Paris, Albin Michel, 2008, par Marco Jalla
haut de page

juin 2012La diplomatie parlementaire en France après 1945 (n°17)
dossier coordonné par Émilia Robin Hivert et Christian Wenkel
et soutenu par l'Institut historique allemand
La « diplomatie parlementaire » existe-t-elle ? La formule est revendiquée par les parlementaires mais contestée par les diplomates. À quoi sert-elle et avec quels résultats ? Centré sur la guerre froide, ce numéro étudie ses différentes formes, des voyages de délégations aux groupes d’amitiés, en passant par l’engagement personnel et officieux de ces diplomates non professionnels. Il montre qu’elle a favorisé le rétablissement de relations avec des États tels que la RDA, la Chine ou l’Afrique du Sud et que la politique extérieure n’est pas un domaine totalement « réservé ».La diplomatie parlementaire en France après 1945


présentation (pdf)
résumés / abstracts




abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)

   
achat à l'article
(Cairn)



Introduction, conclusion,
Sources et Lectures

en accès libre sur Cairn

lire le compte-rendu
dans la Cliothèque



Institut historique allemand
IntroductionÉmilia Robin Hivert et Christian Wenkel
RechercheDidier Maus Le cadre institutionnel de la diplomatie parlementaire

Créer des relations
Émilia Robin Hivert
Les contacts parlementaires avec l’Est (1948-1958) : des relations tributaires de la guerre froide
Lucia Bonfreschi À la recherche d’une politique européenne alternative : le sénateur Michel Debré et ses interlocuteurs britanniques (1948-1958)
Jérémy Bougrat Le groupe parlementaire avec les pays asiatiques : un outil pour l’établissement des relations diplomatiques avec la Chine populaire

Entretenir des relations
Christian Wenkel
La marge de manœuvre des parlementaires en l’absence de relations officielles. Le cas de la RDA (1967-1976)
Anna Konieczna Les relations des parlementaires français avec l’Afrique du Sud (1960-1974)
 
Conclusions par Maurice Vaïsse
SourcesÉtat des sources relatives aux relations internationales et à la diplomatie parlementaire aux archives de l’Assemblée nationale, présenté par Hélène Saudrais
Étudier la diplomatie parlementaire dans les archives du Sénat, présentée par Pauline Debionne et Cécile Daussun
La visite d’Edgar Faure à Berlin-Est en janvier 1974, présentée par Christian Wenkel

VariaFrancis Choisel Le Sénat du Second Empire et le travail des enfants dans les manufactures
Anne-Sarah Moalic-Bouglé Femmes, politique et imaginaire. Deux romans de science-fiction au XIXe siècle
Matthieu Rey Un parlementarisme oriental ? Éléments pour une histoire des assemblées au Moyen-Orient des années 1850 aux années 1970
LecturesVincent Robert, Le Temps des banquets. Politique et symbolique d’une génération (1818-1848), Paris, Publications de la Sorbonne, 2010, par Éric Anceau
Grégoire Kauffmann, Édouard Drumont, Paris, Perrin, 2008, par Jacques Bartoli
Vivien Bouhey, Les Anarchistes contre la République. Contribution à l’histoire des réseaux sous la Troisième République (1880-1914), Rennes, PUR, 2009, par Walter Badier
Filipe Ribeiro de Meneses, Salazar. Uma biografia política, Lisbonne, Dom Quixote, 2010, par Victor Pereira
Thomas L. Brunell, Redistricting and Representation: Why Competitive Elections are Bad for America (Controversies in Electoral Democracy and Representation), New York, Routledge, 2008 (first edition), par Thomas Ehrhard
haut de page

mars 2012 Elus et élections du 8 février 1871 (n°16)
dossier coordonné par Thierry Truel et soutenu par le CEMMC (Bordeaux 3)
1871 : l’année terrible selon Victor Hugo ! La défaite et les conditions de paix dictées par le chancelier Bismarck imposent l’organisation précipitée d’élections législatives le 8 février. La toute jeune République, proclamée le 4 septembre 1870, doit se doter d’une constitution. Elle se lance dans la plus courte campagne électorale de son histoire alors que le Gouvernement de Défense nationale affronte la menace « rouge » des socialistes. Ce dossier réévalue le rôle de ce scrutin du 8 février 1871, traditionnellement considéré comme l’expression d’une France rurale et bourgeoise, rétive au changement, et majoritairement monarchiste. En les comparant avec les élections de 1848, en interrogeant les origines et les parcours ultérieurs des élus de 1871 et en rétrécissant la focale du national au local avec l’exemple du Grand Sud-Ouest, des historiens montrent que ces élections du 8 février ont permis l’acclimatation du parlementarisme et l’émergence d’élites de transition.
Elus et élections du 8 février 1871


présentation (pdf)
résumés / abstracts


abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)

   
achat à l'article
(Cairn)



Introduction, Sources et Lectures
en accès libre sur Cairn

lire le compte-rendu
dans la Cliothèque
IntroductionSylvie Guillaume et Thierry Truel
RechercheLes élus et les élections du 8 février 1871 : nouveaux enjeux, nouveaux défis ?
Christophe Voilliot Des « candidatures officielles » en 1871 ? Du constat de l’impossible à l’hypothèse du pensable
Jean Garrigues Les élus du Centre gauche en 1871
Jérôme Grévy L’invalidation de Garibaldi par l’Assemblée nationale
Francis Perrot L’Uniforme et la Toge. Les officiers élus à l’Assemblée nationale (1871-1875)
Jean-Marc Guislin Le devenir des représentants à l’Assemblée nationale de 1871

Les élus et les élections en province : études de cas du Grand Sud Ouest
François Dubasque En marche vers une « Vendée bonapartiste » : la représentation parlementaire charentaise de 1871
Céline Piot Élections et élus de février 1871 en Gascogne : le triomphe des conservateurs
SourcesNouveau régime, nouveau scrutin, nouvel espoir ?
« Les deux Républiques », par Alfred Le Petit, Le Grelot, janvier 1872, présentées par Jean Garrigues
Mémoires inédits du général Brugère à propos des élections de 1871, 
présentés par Francis Perrot
Les principes d’un Républicain. Lettre de Marc Dufraisse à Bardi de Fourtou,
présentée par Thierry Truel

Contester le verdict des urnes ? Protester contre le scrutin du 8 février 1871 ?
La démission de Victor Hugo après l’invalidation de l’élection de Garibaldi, présentée par Jérôme Grévy
Lettre de protestation d’Oscar Planat, candidat républicain, contre l’élection de candidats officiels en Charente (juin 1871),
présentée par Thierry Truel

VariaLe cas Edmond Barrachin (1929-1975)
Gilles Le Béguec Pourquoi Edmond Barrachin ? Réflexions sur un itinéraire singulier
Gilles Le Béguec
Edmond Barrachin : le temps des apprentissages
Jean-Paul Thomas Edmond Barrachin ou la pérennité des réseaux politiques des droites
   
Bertrand Vayssière « Mettre les parlementaires européens devant leurs responsabilités » : l’action fédéraliste auprès du Conseil de l’Europe (1949-1951)
haut de page

octobre 2011 Vie et pratiques politiques en terres méditerranéennes (hors-série 7)
numéro coordonné par Jean-Paul Pellegrinetti et Christophe Bellon et soutenu par l'ANR ICEM
Loin des clichés qui font du Sud-Est une terre politique étrangère au droit commun, la France méridionale présente, dans cette synthèse, une autre image : une région dont la culture et les pratiques politiques, pour singulières qu’elles soient, traduisent une autre manière de vivre l’action politique au quotidien. Un engagement à l’épreuve des milieux socio-économiques, des traditions sociales et des identités locales.
Existe-t-il donc un comportement méditerranéen spécifique ? Oui, certainement, mais fort éloigné des stéréotypes qui ont cours dans les médias. Réponse dans ce numéro hors-série qui présente une histoire renouvelée de l’identité politique de la France méridionale aux XIXe et XXe siècles.
Le Petit Journal, supplément illustré du 15 mars 1896


présentation (pdf)
résumés / abstracts


abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)

   
achat à l'article
(Cairn)


Introduction, Sources et Lectures
en accès libre sur Cairn




Identités et cultures en Méditerranéehttp://icem.hypotheses.org/1
Introduction Jean-Paul Pellegrinetti et Christophe Bellon
Recherche Midi « rouge », Midi « blanc »
Pierre Triomphe S’insurger ou convaincre. La contribution des sociétés secrètes royalistes à la politisation du Midi de la France (1799-1832)
Bruno Dumons Les « Blancs » du Var. Des pratiques politiques inexplorées (1850-1930)
Jean-Marie Guillon De Flaissières à Defferre. La fin d’un cycle politique en Provence

Hommes politiques et élus. Destins individuels et collectifs en terres méditerranéennes
Christophe Bellon Au fondement d’une génération politique : le baron Flaminius Raiberti et le modèle républicain en terres maralpines (1890-1929)
Philippe Lacombrade Un chrétien de gauche dans le « Midi rouge » : Paul Boulet (1894-1982)
Olivier Dedieu Jules Moch, député de l’Hérault (1937-1967). La réussite ambivalente d’un parachutage en Languedoc
Claire Marynower Joseph Begarra, un leader socialiste en Algérie ? Parcours et réseaux politiques dans la France coloniale

Migrations méditerranéennes et vie politique
Jean-Paul Pellegrinetti Migrations et pratiques politiques : les Corses de 1870 à 1914
Ralph Schor Les immigrés italiens en France et l’engagement fasciste (1922- 1939)
Jérémy Guedj S’engager en minorité. Les immigrés et la vie politique dans les Alpes-Maritimes sous la IVe République
Sources Violence politique populaire et réaction étatique : les évènements du 12 novembre 1815 à Nîmes vus à travers le Journal des Débats, présentés par Magali Vidal
Le voyage à Nice du Président Félix Faure à la Une du Petit Journal du 15 mars 1896, commentaire de la couverture de ce numéro par Christophe Bellon
Un député des Alpes-Maritimes et les Assurances sociales au Parlement. Intervention d’Edouard Grinda du 10 juillet 1923, présentée par Romain Banton
Lectures Émilien Constant, Le Département du Var sous le Second Empire et au début de la Troisième République, Association 1851, pour la mémoire des Résistances républicaines, 2009, par Eric Anceau
Robert Mencherini, Midi rouge, ombres et lumières. Une histoire politique et sociale de Marseille et des Bouches-du-Rhône de 1930 à 1950, t. I, Les années de crise. 1930-1940, Éditions Syllepse, 2009, par Pierre-Emmanuel Guigo
Robert Mencherini, Midi rouge, ombres et lumières. Une histoire politique et sociale de Marseille et des Bouches-du-Rhône de 1930 à 1950, t. II, 1940-1950 : Vichy en Provence, Éditions Syllepse, 2009, par Laurent Duguet
haut de page

janvier 2011 Parlements et parlementaires de France au XVIIIe siècle (n°15)
dossier coordonné par Frédéric Bidouze

Les parlements d’Ancien régime ont longtemps été considérés comme des opposants à la monarchie administrative et centralisatrice qui souhaitait unifier la France. Mais depuis quelques années, leur rôle est réinterprété.
Une équipe internationale d’historiens et de juristes contribue ici au renouvellement des recherches sur les cours souveraines du XVIIIsiècle. Estimant que la France avait une constitution coutumière bien avant 1791, ils soulignent leur dimension représentative et analysent  différemment leurs activités, procédures et discours. Les réformes fiscales, les remontrances et les lits de justice constituent des études de cas  privilégiées. Ces moments d’affrontement permettent de saisir la mécanique parlementaire sur le vif et de renouer les fils ténus d’une culture politique associant le roi, la loi et la nation avec en leur centre l’opinion publique. À l’échelle du XVIIIe siècle, se pose ainsi la question d’un proto constitutionnalisme.

erratum L'article de Joël Félix a été accidentiellement tronqué dans la version papier de ce numéro. La version intégrale est disponible en accès libre sur Cairn.

Parlements et parlementaires de France au XVIIIe siècle

présentation (pdf)
résumés / abstracts

abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)

   
achat à l'article
(Cairn)


Introduction, Sources et Lectures
en accès libre sur Cairn

Introduction Frédéric Bidouze Quelle culture en héritage ?
Recherche

François Saint-Bonnet Le “constitutionnalisme” des parlementaires et la justice politique. Les équivoques des “lits de justice” du XVIIIe siècle
Joël Félix Comprendre l’opposition parlementaire. Le Parlement de Paris face aux réformes de Silhouette (1759) [version complète disponible ici]
Juliann Swann Un monarque qui veut « régner par les lois » : le Parlement de Paris et le roi dans la France de Louis XV
Isabelle Storez-Brancourt « C’est légal parce que je le veux » : loi et constitution dans le face à face du roi et du Parlement à la fin de l’Ancien Régime
Alain J. Lemaître La Chalotais et l’État : questions sur le despotisme / l’absolutisme éclairé
Arnaud Decroix Les Parlements, la réforme fiscale et l’opinion publique dans les dernières décennies de l’Ancien Régime
John Rogister La résonance des parlements de l’Ancien Régime au XIXe siècle
Frédéric Bidouze Pour une autre histoire des parlements au XVIIIe siècle : discours et représentations, une culture française du politique

Sources

Frédéric Bidouze, Claude Mengès Mironneau Le lit de justice en image et en décor, un peintre « galant » pour un règne majeur (commentaire du tableau de Nicolas Lancret reproduit en couverture, Le Lit de  justice tenu au Parlement à la majorité de Louis XV)


Varia Jean-Félix de Bujadoux Tardieu, Flandin, Reynaud, Mandel. Un quadrille modéré dans les années 1930
Christophe Poupault Espérances et ambivalences du premier voyage officiel de parlementaires français en Italie fasciste (1933)
Lectures Emmanuel Fureix, La France des larmes. Deuils politiques à l'âge romantique (1814-1840), Champ Vallon, 2008, par Juliette Glikman
Jean-Yves Dormagen, Logiques du fascisme. L'Etat totalitaire en Italie, Fayard, 2008, par Mathieu Petithomme
Bertrand Jouvenel, L'Economie dirigée. Saggi sull'economia diretta, a cura di Emanuele Bruzzone, 2009, par Gilles Le Béguec
haut de page

décembre 2010 Violence des échanges en milieu parlementaire (n°14)
dossier coordonné par Olivier Rozenberg et Pierre-Yves Baudot et soutenu par le Centre d'études européennes de Sciences Po
Parce qu’elles organisent la parole et la représentation du pluralisme, les assemblées sont des lieux d’ordre. Pourtant, du chahut dans l’hémicycle aux échanges d’insultes et parfois de coups, l’ordre parlementaire est souvent troublé. Les exemples récents des rixes à la Rada Suprême d’Ukraine ou des tensions au Congrès américain lors de la réforme de la politique de santé montrent que les épisodes de violence n’appartiennent pas qu’au passé. Ce numéro interroge le rapport spécifique que les assemblées parlementaires entretiennent avec le processus de pacification des mœurs politiques. Ses contributions envisagent ainsi les diverses facettes institutionnelles, historiques et sociologiques de ce phénomène. La rubrique « Sources », enfin, souligne les efforts paradoxaux de l’institution parlementaire pour contrôler la violence de ses membres en la codifiant aussi bien qu’en la publicisant.
scène de guérilla parlementaire à la Rada Suprême d'Ukraine (27 avril 2010)

présentation (pdf)
résumés / abstracts

 
abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)

    
numéro en accès libre
 sur 
Cairn





Centre d'études européennes
Introduction Pierre-Yves Baudot et Olivier Rozenberg, Lasses d’Elias : des assemblées dé-pacifiées ?
Recherche Pacification parlementaire et démocratisation
Thomas Bouchet
, Jean Vigreux, Violences parlementaires en perspective: 1850-1900-1950-2000

Le conflit parlementaire sous la Ve République
Nathalie Dompnier
, La légitimité politique en joue. Le chahut organisé des députés français sur la question des fraudes électorales depuis les années 1980
Pascal Marchand, De l’affrontement partisan à la violence symbolique : la déclaration de politique générale dans la Ve République

Une dépacification du travail parlementaire ?
Anne-Laure Beaussier, Incivilité et bipolarisation du Congrès Américain : une analyse des débats sur la santé entre 1965 et 2010
Clément Viktorovitch, Les commissions parlementaires à l'Assemblée nationale et au Sénat : un havre de paix ?

Sources La séance du 27 avril 2010 à la Rada Suprême d’Ukraine : une scène de guérilla parlementaire, présentée par Ioulia Shukan
La discipline parlementaire en 1879 : un moment républicain, présenté par Eric Thiers
La discipline à Westminster à travers le traité d’Erskine May (1906), présenté par Olivier Rozenberg
Entretien avec Claude Azéma, directeur du compte rendu intégral à l’Assemblée nationale, recueilli par Olivier Rozenberg et Pierre-Yves Baudot


Varia Hugo Coniez, L'Invention du compte rendu intégral à l'Assemblée nationale
Walter Badier, Emile Henry, "le Saint-Juste de l'Anarchie"
Lectures Laurent Theis, François Guizot, 2008, par Eric Anceau
Jean-Jacques Becker et Gerd Krumeich, La Grande Guerre. Une histoire franco-allemande, 2008, par Nicolas Patin
haut de page

septembre 2010 Clergé et politique en France (XVIe - XIXe siècles) (hors-série 6)
numéro coordonné par Gaël Rideau

Le clergé est un acteur majeur de la dynamique de politisation du XVIe au XIXe siècle, tant sur le plan de la diffusion des pratiques que de l’élaboration de modèles politiques qui se manifestent par la construction d’un discours spécifique. Cependant, la relation du clergé au politique est également discutée et contestée. De ce fait, ce thème porte une analyse du processus de sécularisation. Ce sont ces modalités du rapport du clergé au politique que le dossier rassemblé ici s’attache à montrer, au travers de contributions d’historiens, d’historiens du droit et de politistes.

bannière de la ville d’Orléans (1ère moitié du XVIe siècle)

présentation (pdf)
résumés / abstracts

   
abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)
     
numéro en accès libre
 sur 
Cairn


Introduction Gaël Rideau
Recherche Le clergé comme acteur politique
Benoist Pierre, Le cardinal-conseiller Charles de Lorraine, le roi et sa cour au temps des premières guerres de religion
Véronique Castagnet, Eglise catholique et clergé protestant face aux institutions provinciales en Béarn (XVIe-XVIIIe siècles)
Gilles Deregnaucourt, Au service du prince : le chapitre métropolitain de Notre-Dame de Cambrai de la fin du Moyen-Age à la Révolution
Gaël Rideau, La définition d'une frontière politique : clergé et municipalité à Orléans au XVIIIe siècle
Pierre Allorant, Les municipalités entre le Clergé et l'Etat dans les départements de la Loire moyenne au XIXe siècle
   
Le discours clérical sur le politique
Laurent Bourquin, Du sacré au profane : la politisation d'un prêtre pendant les guerres de religion
Monique Cottret, La justification catholique du tyrannicide
Caroline Chopelin-Blanc, La prise de parole des évêques constitutionnels à l'Assemblée législative (oct. 1791 - sep. 1792)
Yves Déloye
, L'invention d'une expertise électorale catholique : discours et pratiques politiques du clergé français sous la IIIe République
Sources La fiscalité, facteur de politisation dans les Mémoires de Claude Haton, présentées par Laurent Bourquin
Cahier des catholiques présenté en 1611 au roi de France, présenté par Véronique Castagnet
Discours de Fauchet contre les prêtres insermentés (26 octobre 1791) présenté par Caroline Chopelin-Blanc
Lectures Olivier Christin, Confesser sa foi. Conflits confessionnels et identités religieuses dans l’Europe moderne (XVIe-XVIIe siècles), 2009, par Véronique Castagnet
Monique Cottret, Tuer le tyran ? Le tyrannicide dans l’Europe moderne, 2009, par Gaël Rideau
Alyssa Goldstein Sepinwall, L’Abbé Grégoire et la révolution française. Les origines de l’universalisme moderne, 2008 (2005), par Caroline Chopelin-Blanc
Gaël Rideau, De la religion de tous à la religion de chacun, Croire et pratiquer à Orléans au XVIIIe siècle, 2009, par Olivier Andurand
 haut de page

mai 2010 L'homme providentiel (n°13)
dossier coordonné par Jean Garrigues
Comment devient-on l’homme providentiel ? Ce dossier déconstruit son mythe en proposant plusieurs études de cas, en France, en Italie, en Allemagne, en Union soviétique et aux États-Unis, et un ensemble de sources commentées pour les illustrer. Il ressort de ce panorama contrasté, de Jeanne d’Arc à Barack Obama, qu’être la “bonne personne au bon moment” nécessite plusieurs conditions. L’homme providentiel doit apparaître comme un sauveur en période de crise. Il doit être capable de saisir l’événement afin de promouvoir son destin et ses qualités exceptionnelles. Il doit impérativement bénéficier du soutien populaire. En régime autoritaire, le culte du chef vise à entretenir le récit mythique ; en démocratie, la pérennité du succès est plus incertaine. Dans tous les cas, l’homme providentiel est hissé au sein du panthéon national où il est comparé à ses illustres prédécesseurs. Abraham Obama, affiche de Ron English (San Francisco, août 2008)

résumés / abstracts

abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)

   
numéro en accès libre
sur 
Cairn


Editorial Jean Garrigues
Recherche Jean Garrigues, Boulanger, ou la fabrique de l'homme providentiel
Sudhir Hazareesingh, Mort et Transfiguration : la renaissance du mythe gaulllien en novembre 1970
Yann Rigolet, L'homme providentiel est-il une femme ? La figure de Jeanne d'arc de 1789 à nos jours
Didier Musiedlak, Mussollini : le grand dessein à l'épreuve de la réalité
Johann Chapoutot, Hitler : l'homme providentiel qui ne croyait pas à la Providence
Maryse Ramambason-Vauchelle
, Boris Eltsine, homme providentiel ou conjoncture providentielle ?
Anne Deysine, Obama, homme providentiel ?
Sources "Comment je voyais et je vois Adolf Hitler", par Constentin Hierl en 1954, présenté par Nicolas Patin
Battre l'homme providentiel. "Monsieur X" contre de Gaulle, présenté par Anne-Laure Ollivier
Peut-on greffer le visage d'une icône ? Abraham Obama, la couverture présentée par Alexandre Borrell

Varia Bruno Marnot, Les ingénieurs au Parlement de la IIIe République : des élus singuliers ?
Paul Airiau, L'autonomie des politiques envers les conseillers. A propos d'un règlement de comptes à la Chambre des députés (1925)
Lectures Hugo Coniez, Écrire la démocratie. De la publicité des débats parlementaires, par Mayyada Kheir
Guy Antonetti (vol. 1-3), Fabien Cardoni (vol. 3), Matthieu de Oliveira (vol. 3), Les ministres des Finances de la Révolution française au second Empire. Dictionnaire biographique, 3 vol., par Olivier Tort
Jean-Marie Mayeur, Léon Gambetta. La Patrie et la République, et Pierre Barral, Léon Gambetta. Tribun et stratège de la République (1838-1882), par Éric Anceau
Christophe Bellon, Briand l’Européen, par Noëlle Dauphin
François Dubasque, Jean Hennessy (1874-1944). Argent et réseaux au service d’une nouvelle république,
par David Bellamy
Gilles Candar, Jean Longuet (1876-1938). Un internationaliste à l’épreuve de l’histoire,
par Marie Aynié
Olivier Dard, Bertrand de Jouvenel, par Christian Birebent
  haut de page

décembre 2009 À l'heure du coup d'État (n°12)
Dans nos démocraties tempérées, le coup d’État est presque passé de mode et, pourtant, c’est en France avec le 18 Brumaire qu’est née l’expression « coup d’État », d’usage plus courant aujourd’hui que le  « putsch »  allemand ou le « pronunciamiento » espagnol. Parce qu’ils révèlent la fragilité de nos systèmes démocratiques, des historiens européens analysent ici plusieurs coups d’État, réussis ou inaboutis, du 18 Brumaire de Bonaparte au plan Solo de 1964 en Italie. Des sources commentées de nature variées apportent un éclairage singulier sur ce dossier consacré à “l’heure du coup d’État”. "Democratic honor", estampe de James Gillray, mai 1800

résumés / abstracts

abonnement

achat au numéro
(L'Harmattan)


numéro en accès libre sur Cairn


   
Éditorial Jean Garrigues
     
Recherche Jacques-Olivier Boudon, Lucien Bonaparte et le coup d’État de Brumaire
Éric Anceau, Le coup d’État du 2 décembre 1851 ou la chronique de deux morts annoncées et l’avènement d’un grand principe
Jean Garrigues, Le Général Boulanger ou le fantasme du coup d’État
Horst Möller, La marche sur la Feldherrnhalle en 1923
Alessandro Giacone, Le « Plan Solo » : anatomie d’un coup d’État
Matthieu Trouvé, La culture du pronunciamento en Espagne
Sources Democratic Honor, un regard ironique sur le 18 Brumaire, gravure de couverture présentée par Pascal Dupuy
Trois pronunciamentos en Espagne (1820-1830), présentés par Matthieu Trouvé
Une justification du coup de force de Déroulède du 23 février 1899, présentée par Marie Aynié
Déclaration du gouvernement allemand au lendemain de la tentative du putsch de la brasserie (1923), présentée par Alexandre Niess

Varia Éric Nadaud, Élie Bloncourt (1896-1978), une figure du socialisme de gauche unitaire
Stéphane François, La Nouvelle Droite et l’écologie : une écologie néopaïenne ?
Thierry Barboni, Dos à dos : l’impossible coopération entre le parti socialiste et son groupe à l’Assemblée nationale
     
Lectures Patrice Gueniffey, Le Dix-huit Brumaire. L’épilogue de la Révolution française, par Juliette Glikman
Matthieu Brejon de Lavergnée, La Société de Saint-Vincent-de-Paul au XIXe siècle, par Olivier Tort
Hubert Bonin, Bernard Lachaise, Françoise Taliano-Des Garets, Adrien Marquet, les dérives d’une ambition. Bordeaux, Paris, Vichy (1924-1955), par Olivier Charbonnier
Marie-Bénédicte Vincent (dir.), La Dénazification, par Nicolas Patin
Cécile Braconnier et Jean-Yves Dormagen, La Démocratie de l'abstention. Aux origines de la démobilisation électorale en milieu populaire, par Mathieu Petithomme
 haut de page

septembre 2009 Gaullistes au Parlement sous la Ve République (hors-série 5)
numéro coordonné par David Bellamy et soutenu par l'ANR Gaulhore
L’histoire du gaullisme a précédé l’histoire des gaullistes. Ainsi les scientifiques ont longtemps délaissé l’étude des parlementaires gaullistes, jugée sans intérêt puisque qu’on leur avait octroyé la réputation d’être des « godillots » du général de Gaulle.
Mais le renouveau de l’histoire politique et parlementaire s’est accompagné d’initiatives qui permettent maintenant de mieux connaître les parlementaires gaullistes de la Ve République. L’intérêt de ce hors-série est donc de rendre compte, à travers leurs discours, leurs engagements et quelques études de cas, de ces recherches récentes qui prouvent qu’il serait faux de réduire ce personnel gaulliste à une troupe unanime obéissant aveuglément à un parti ou à un chef.
"Vivement demain !" affiche du RPR, novembre 1985

résumés / abstracts

abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)

   
numéro en accès libre sur Cairn


Gaullistes : hommes et réseaux
Introduction David Bellamy
Recherche David Bellamy, Historique des groupes parlementaires gaullistes
David Valence, 1967 : l'opération des "jeunes loups" ou les débuts politiques de Jacques Chirac
Bernard Lachaise
, Les députés gaullistes et les "lois de l'amour"
Philippe Nivet
, Les députés gaullistes de Paris (1958-1973)
Éric Chiaradia
, Les parlementaires gaullistes de Midi-Pyrénées (1958-1978)
Gwénael Lamarque, Immuable ou inclassable ? Jean Charbonnel, député gaulliste au Parlement (1962-1978)
Sources Entretiens avec Alain Terrenoire, recueillis par François Audigier
Entretien avec Charles Pasqua, recueilli par David Bellamy
Discours de Louis Terrenoire devant les députés le 15 janvier 1958, présenté par David Bellamy
Les déclarations politiques de l’UNR (1959) et du RPR (1986), présentées par David Bellamy
Affiche de couverture : novembre 1985, le RPR promeut
une nouvelle génération, présentée par Alexandre Borrell
Lectures Pierre Lefranc, Gouverner selon de Gaulle, par Bernard Lachaise
Michèle Cotta, Cahiers secrets de la Ve République, t. I, (1965-1977), par David Bellamy
François Broche, Une histoire des antigaullismes des origines à nos jours, par David Valence
Christine Clerc, De Gaulle-Malraux. Une histoire d’amour, par David Valence
Mathias Bernard, Histoire politique de la Ve République, de 1958 à nos jours, par Bernard Lachaise
Fondation Charles de Gaulle, Philippe Oulmont (dir.), Larminat. Un fidèle hors série, par David Bellamy
Philippe Oulmont, De Gaulle, par David Bellamy
haut de page

avril 2009 Les Juristes et la loi (n°11)
dossier coordonné par Marc Milet
En croisant leurs regards, politistes, historiens, juristes, praticiens et historiens du droit interrogent le rapport des juristes à la loi. Comment des juristes élus au Parlement conçoivent-ils la loi ? Quelles sont les positions des juristes face à la loi, y compris lorsqu’ils la refusent ou lorsqu’elle entre en contradiction avec le droit communautaire ? Quel est le rôle de l’expertise juridique dans la fabrication de la loi au Parlement ?
Les études de cas réunies ici abordent ces questions au travers de parcours (Lanjuinais, Léon Blum) et de temps forts (fronde contre la loi Perben II, « moment Carbonnier »). La partie Varia, en nous présentant le rôle de deux autres juristes, Paul Jozon et Léon Bourgeois, complète cette réflexion sur la République des avocats, à son apogée sous la IIIe République, et son devenir.
'La loi', estampe éditée par Basset (fin XVIIIe)

résumés / abstracts

abonnement
   
achat au numéro
(Harmattan)
   
numéro en accès libre sur Cairn

lire le compte-rendu
sur nonfiction
et la recension de la RFSP
écouter la présentation
dans la "Fabrique de l'histoire"
Éditorial Jean Garrigues
Dossier La loi des juristes
Yann-Arzel Durelle-Marc,
Jean-Denis Lanjuinais, juriste et parlementaire (1753-1827) : une biographie politique
Vincent Le Grand, Léon Blum : un juriste au parlement (1919-1940)

Les juristes face à la loi
Guillaume Sacriste, La doctrine face à la loi au tournant du XXe siècle
Marc Milet, Les  professions juridiques contre la « loi Perben II ». Le tempo singulier des pratiques ordinaires de la mobilisation collective
Marie-Laure Basilien-Gainche, Le juge communautaire et la loi nationale. Réflexions sur l’affaire Burbaud

L'expertise juridique et la loi
Rachel Vanneuville, Les enjeux politico-juridiques des discours sur l’inflation normative
Eric Szij, La technique de la loi dans les travaux préparatoires aux débats parlementaires
Antoine Vauchez, « Quand les juristes faisaient la loi... » Le moment Carbonnier (1963-1977), son histoire et son mythe

Varia Pierre Allorant, Paul Jozon, un jurisconsulte au service de la République
Alexandre Niess
, Léon Bourgeois (1851-1925), juriste et ange de la paix
Olivier Amiel
Le solidarisme, une doctrine juridique et politique française de Léon Bourgeois à la Ve République
Lectures Alexandre Niess et Maurice Vaïsse (dir.), Léon Bourgeois, Du solidarisme à la Société des Nations, par Walter Badier
Mathias Bernard,  La guerre des droites. De l’affaire Dreyfus à nos jours, par Mathieu Petithomme
Éric Duhamel, L’UDSR ou la genèse de François Mitterrand, par Frédéric Fogacci
Bruno Latour, La Fabrique du droit. Une ethnographie du Conseil d’État, par Frédéric Vagneron
Olivier Costa et Eric Kerrouche, Qui sont les députés français ? Enquête sur des élites inconnues, par Olivier Rozenberg
« Italie : la présence du passé », Vingtième siècle. Revue d’histoire, par Frédéric Fogacci

  haut de page

décembre 2008 La Guerre des mots. 14-18 dans les Parlements européens (n°10)
dossier coordonné par Fabienne Bock
En écho aux quatre-vingt-dix ans de la Grande Guerre, une équipe de chercheurs français et étrangers a voulu adopter un angle original et méconnu : celui de la vie parlementaire. Alors que le conflit entraîne une restriction des libertés publiques et empêche la tenue de toute élection, les Parlements demeurent les seules instances susceptibles de maintenir une certaine représentation de la nation.
Comment les Parlements se sont-ils adaptés aux impératifs de la guerre patriotique ? Se sont-ils soumis ou, au contraire, ont-ils résisté aux exigences des militaires et des gouvernements civils ? Ont-ils réussi à maintenir leur activité législatrice et à contrôler l’exécutif ?
Sept études permettent non seulement de nuancer les appréciations souvent négatives portées sur les différents Parlements, en France, en Allemagne, en Italie et en Turquie - avec la question du génocide arménien - mais évaluent aussi les effets du conflit sur la représentation parlementaire dans les années vingt.
Le Petit Journal, supplément illustré du 21 décembre 1919
 
 
résumés / abstracts

abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)

   
numéro en accès libre sur Cairn

lire les compte-rendus
sur Profession politique.fr
sur le site des Clionautes
et dans Vingtième siècle.
revue d'histoire

Éditorial Jean Garrigues
Dossier Fabienne Bock, Introduction
Nicolas RousselierLe Parlement français et la Première Guerre mondiale
Charles Ridel, Le scandale des embusqués. Le Parlement français dans la tourmente (1914-1918)
Alexandre Niess, Les Régions libérées à la Chambre : des textes et des hommes (1917-1925)
Vahakn N. Dadrian et Alexandre Niess, L’État, le parti et les parlementaires turcs face au génocide arménien (1908-1916)
Carlotta Latini, Prorogation des sessions parlementaires et recours aux commissions de contrôle en Italie
Torsten Oppelland, Les débats sur la guerre sous-marine et la neutralité américaine au Reichstag (1914-1917)
Nicolas Patin, La guerre au Reichstag : la génération du front entre en politique ?
Sources Le député Viollette défend les prérogatives parlementaires en matière d’économie de guerre (rapport du 29 décembre 1916), présenté par Fabienne Bock

Varia Christophe Maillard, Pierre Biétry (1872-1918), un parlementaire iconoclaste
Anne-Laure Anizan, Paul Painlevé, le savant et le politique
Pascal Marchand, La déclaration de politique générale a-t-elle vécu ?
Lectures Francis Démier (dir.), Louis Blanc. Un socialiste en République, Grâne, Créaphis, 2005. par Éric Anceau
Enzo Traverso, À feu et à sang. De la guerre civile européenne (1914-1945), Paris, Stock, 2007. par Nicolas Patin
Thomas Mergel, Parlamentarische Kultur in der Weimarer Republik. Politische Kommunikation, symbolische Politik und öffentlichkeit im Reichstag, Düsseldorf, Droste Verlag, 2005. par
Nicolas Patin
Christian Baechler, L’Allemagne de Weimar, 1919 – 1933, Paris, Fayard, 2007. par Nicolas Patin
Robert O. Paxton (traduit de l’anglais par William Olivier Desmond), Le Fascisme en action, Paris, Éditions du Seuil, 2007. par Renaud Tauzin
Tiago Fernandes, Nem ditadura, nem revolução. A Ala Liberal e o marcelismo (1968-1974), Lisboa, Dom Quixote, 2006. par Victor Pereira
haut de page

octobre 2008 Second Empire (hors-série 4)
numéro coordonné par Eric Anceau
Né d’un coup d’État et disparu à la suite d’une défaite humiliante contre l’Allemagne, le Second Empire (1852-1870), dernière monarchie de l’histoire de France insérée entre deux Républiques, a été longtemps dénigré. Il constituait le répertoire idéal de tous les maux du politique : personnalisation du pouvoir, autoritarisme, antiparlementarisme, instrumentalisation des masses, affairisme…
Depuis quelques années, les historiens ont redécouvert ce régime qui est d’une incroyable modernité et offre des clés indispensables pour comprendre les décennies suivantes et le temps présent. 
Parlement(s) a souhaité participer, à sa manière, à la commémoration du bicentenaire de la naissance de Napoléon III en proposant dans ce numéro thématique neuf articles qui, dans leur diversité, témoignent de cette réévaluation.
L’apothéose de Napoléon III, Guillaume Alphonse Cabasson, 1854


résumés / abstracts

abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)

   
numéro en accès libre sur Cairn

lire les compte-rendus
sur Profession politique.fr
et sur le site des Clionautes
Éditorial Jean Garrigues
Recherche Eric Anceau, Nouvelles voies de l'historiographie politique du Second Empire
Bernard Gaudillère, Publicité et retentissements des débats parlementaires (1852-1870)
Francis Choisel, La procédure de révision constitutionnelle
(1852-1870)
Xavier Mauduit, Le Ministère du faste : la Maison de l'Empereur Napoléon III
Juliette Glikman, Voeu populaire et bien public (1852-1870)
Laurence Grégoire, La franc-maçonnerie parisienne (1852-1870)
Olivier Tort, Les stratégies des légitimistes sous le Second Empire ou le triomphe de l'irrésolution
Renaud Quillet, L'internationalisme républicain (1852-1870)
Thierry Truel
, Le spectre impérial au début de la Troisième République : entre fantasmes et réalités
Lectures Jean-Claude Yon, Le Second Empire. Politique, société, culture, Paris, Armand Colin, 2005. par Abel Douay
Michel Souloumiac et Christian Chandon, Le Marquis de La Valette, ambassadeur et ministre du Second Empire, éditions de l’ARAH, 2006. par Abel Douay
Virginie Monnier, Édouard André, Un homme, une famille, une collection, Paris, Les Éditions de l’amateur, 2006. par Éric Anceau
Antoine d’Arjuzon, Victoria et Napoléon III. Histoire d’une amitié, Biarritz, Atlantica, Sceptre et couronne, 2007. par Éric Anceau
Sudhir Hazareesingh, La Saint-Napoléon. Quand le 14 juillet se fêtait le 15 août, Paris, Tallandier, 2007. par Éric Anceau
Laetitia de Witt, Le Prince Victor Napoléon, Paris, Fayard, 2007.
par Éric Anceau
Jean Sagnes, Napoléon III, le parcours d'un saint-simonien, Sète, 
Éditions Singulières, 2008. par Mayyada Kheir
Éric Anceau, Napoléon III, Paris, Éditions Tallandier, 2008. par Sudhir Hazareesingh
haut de page

avril 2008 Mai 68 en débats (n°9) affiche de l'atelier populaire, mai 68

résumés / abstracts

abonnement
   
achat au numéro (L'Harmattan)
   
numéro en accès libre sur Cairn

lire les compte-rendus
dans L'Ours
sur Profession politique.fr
et sur le site des Clionautes




nouveau :
commentaire inédit de l'affiche reproduite en couverture,
par Jean El Gammal
sur notre page
l'histoire politique par l'image
numéro coordonné par François Audigier
Tout a été dit sur Mai 68, hormis sur le Parlement. Ignoré par la rue, a-t-il été pour autant hors-jeu ? Ses débats et ses doutes montrent qu’il faut revenir sur ce cliché.
Comment se positionnèrent les gaullistes, les giscardiens, les socialistes, les radicaux et les communistes ? Comment s’opéra la remise en cause de l’Assemblée dans le discours et le visuel contestataire de mai ? Comment le Sénat traditionnellement plus conservateur réagit-il face au soulèvement du Quartier latin voisin ? Comment à l’étranger, dans des pays confrontés au même soulèvement étudiant comme l’Allemagne, le Parlement analysa et géra la crise ? Ce numéro entend combler l’une des rares lacunes historiographiques de Mai 68 et corriger quelques a priori sur ce parlementarisme de crise.
Introduction François Audigier, Mai 68 : le Parlement hors-jeu ?
Recherche François Audigier, Le groupe gaulliste : quand les "godillots" doutent
Mathias Bernard
, Le groupe Républicain indépendant : "l'ordre et le dialogue"
Frédéric Fogacci, "Totalement passifs, totalement négatifs" ? Le parti radical, la FGDS et la crise de mai-juin 68
Gilles Morin, 1968, les raisons d'un hors-jeu de la FGDS
Jean Vigreux et Emmanuel Ranc, La direction et les députés du PCF  à l'épreuve de Mai-juin 68
Jean El Gammal, L'extrême gauche et l'Assemblée nationale en Mai 68
David Valence, Le Sénat au coeur du Quartier latin
Emmanuel Droit, Bonn n'est pas Weimar ? Le mouvement étudiant ouest-allemand vu par les députés du Bundestag en 1968
Sources La passe d'armes du 22 mai 68 : Mitterrand attaque, Pompidou riposte, présentée par Jean Garrigues
L'Assemblée nationale en Mai 68 vue "de l'autre côté des barricades". Un témoin inattendu : Maurice Grimaud, préfet de police de Paris, présenté par François Audigier

Entretien avec Alain Terrenoire, par François Audigier
Lectures Emmanuel de Waresquiel, Un groupe d’hommes considérables. Les pairs de France et la Chambre des pairs héréditaire de la Restauration (1814-1831), Fayard, 2006. par Éric Anceau
Pascale Goetschel et Gilles Morin (dir.), « Le PS, nouvelles approches », Vingtième siècle. Revue d’histoire, n° 96, octobre - décembre 2007. par Anne-Laure Ollivier
Dzovinar Kévonian, Réfugiés et diplomatie humanitaire. Les acteurs européens et la scène proche-orientale pendant l’entre-deux-guerres, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004. par Jérôme Bocquet
Alain Dewerpe, Charonne 8 février 1962. Anthropologie historique d’un massacre d’État, Paris, Gallimard, 2006. par David Bellamy
Cabu, Reporter-Dessinateur, t. 1, Les Années 70, Issy-les-Moulineaux, Vents d’Ouest, 2007. par Alexandre Borrell
Hugues Portelli, L’Italie de Berlusconi, Paris, Buchet Chastel, 2006. par Olivier Rouquan
haut de page

février 2008
Penser et construire l'Europe, de 1919 à 1992 (hors-série 3)
Au moment où la France s’apprête à exercer la présidence de l’Union, l’idée européenne et la construction de l’Europe sont au cœur de ce numéro hors-série. Il est destiné à tous ceux qui souhaitent mettre en perspective les enjeux actuels et à tous les candidats au CAPES et à l’agrégation. Des spécialistes reconnus de la question y étudient les dynamiques originelles de l’Union et brossent le portrait d’hommes et de femmes qui ont bâti l’Europe. Ils observent aussi les réactions de deux peuples fondateurs, les Français et les Italiens. Ces analyses sont complétées par des documents originaux commentés. L’ensemble constitue un indispensable outil pour mieux comprendre le sujet. plan Marshall

résumés / abstracts
 
abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)

   
numéro en accès libre
sur
 Cairn


lire les compte-rendus
dans L'Ours
et le Bleu de Profession politique

Éditorial Jean Garrigues
Recherche Les dynamiques de la construction européenne
Éric Bussière, Des conventions du début du XXe siècle au plan Schuman : les permanences d'une approche contractuelle du processus d'unification économique de l'Europe
Laurent Warlouzet
, La France, la construction européenne et les limites de la conversion à la « libre concurrence » (1945-1992)
Les fondateurs et fondatrices de l'Europe
Christophe Bellon, Aristide Briand et l’Europe au Parlement des Années folles : quand la délibération prend le pas sur la diplomatie (1919-1932)
Philippe Mioche
,
Jean Monnet, homme d’affaires à la lumière de nouvelles archives
Yves Denéchère
, La contribution des Françaises à l'idée d'Europe et à la construction européenne au XXe siècle
États et nations face à la construction européenne
Sandro Guerrieri, L’Italie et la construction européenne : de la naissance de la CECA au traité de Maastricht (1950-1992)
Christine Manigand, Les Français face aux trois premières élections européennes (1979-1989)
Sources L'intégration de l'Allemagne dans le concert européen : un pas de géant, les accords de Petersberg (22 novembre 1949), présenté par Alexandre Niess
Les radicaux divisés sur la CED : interventions d'Édouard Daladier et René Mayer au congrès de Bordeaux (17 et 18 octobre 1952), présenté par Frédéric Fogacci
Les socialistes et la CED : Contre la petite Europe cléricale et réactionnaire (mai 1954), présenté par Noëlline Castagnez
"Oui, nous voulons l'Europe, mais debout." : Philippe Séguin s'oppose à la ratification du traité de Maastricht (5 mai 1992), présenté par Jean Garrigues
haut de page

janvier 2008 Jeunes en politique (n°8)
Toutes les révolutions, de 1789 à 1848, et toutes les fièvres hexagonales, de la Commune à mai 1968, ont reflété le malaise et les espoirs des nouvelles générations. Ce numéro de Parlement(s) s’interroge sur la difficile intégration des jeunes dans le champ politique, de la Restauration à nos jours. Il étudie leurs motivations et les formes de leur engagement lors de crises telles que l’Affaire Dreyfus ou la Guerre d’Algérie, en balayant tout le spectre, de gauche à droite. Enfin, il donne la parole à deux figures emblématiques de la jeunesse en politique : Clémentine Autain et François Baroin.
caricature dans la Jeune garde (15 février 1880)


résumés / abstracts

abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)
   
numéro en accès libre
sur
Cairn


lire le compte-rendu dans
le Bleu de Profession politique

Éditorial Jean Garrigues
Recherche Olivier Tort, Droite et jeunesse sous la Restauration (1814-1830) : des termes antinomiques ?
Marie Aynié, "Où Allez-vous jeunes gens ?" Zola et la jeunesse dreyfusarde
Ludivine Bantigny, Jeunesse et engagement pendant la guerre d'Algérie
Fabien Conord, Le parti pour enjeu : les jeunes générations de la SFIO dans les années 1960
François Audigier
, La présidentielle de 1974 : les jeunes militants gaullistes de l'UJP victimes de la Real Politik
Giovanni Orsina, Étudiants et politique en Italie (1945-1968)
Sources Un jeune adolescent gagné par la fièvre politique : souvenirs de jeunesse du comte de Falloux, présenté par Olivier Tort
Une jeunesse impatiente et ambitieuse : Jacques Ducreux au congrès radical de Nice (septembre 1947), présenté par Frédéric Fogacci
Entretien avec Clémentine Autain, par Anne-Laure Ollivier et Marie Aynié
Entretien avec François Baroin, par Alexandre Niess
Lectures David Bates, Véronique Gazeau, Éric Anceau, Frédérique Lachaud et François-Joseph Ruggiu (dir.), Liens personnels, réseaux, solidarités en France et  par dans les îles Britanniques (XIe-XXe siècles), Paris, Publications de la Sorbonne, 2006. par Alexandre Niess
Frédéric Attal, Jean Garrigues, Thierry Kouamé et Jean-Pierre Vittu (dir.),
Les Universités en Europe du XIIIe siècle à nos jours. Espaces, modèles et fonctions, 
Paris, Publications de la Sorbonne, 2005. par Frédéric Vagneron
Pascal CLEMENT, Persigny. L’homme qui a inventé Napoléon III, Paris, Perrin, 2006. par Éric Anceau
Christian DELPORTE, Images et politique en France au XXe siècle, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2006. par Alexandre Borrell
David BELLAMY, Geoffroy de Montalembert (1898-1993). Un aristocrate en République, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2006. par Alexandre Niess
Sabine JANSEN, Les Grands discours parlementaires de la Quatrième République de Pierre Mendès France à Charles de Gaulle, Paris, Assemblée Nationale et Armand Colin, 2006. par Frédéric Fogacci
Jean FOYER, Sur les chemins du droit avec le Général, Mémoires de ma vie politique, 1944-1988, avec la collaboration de Sabine JANSEN, Paris, Fayard, 2006. par Odile Rudelle
Marc LAZAR, L’Italie à la dérive. Le moment Berlusconi, Paris, Perrin, 2006. par Frédéric Attal
 haut de page

novembre 2007 Les politiques au pied du mur (n°7)
Éditorial Jean Garrigues Boulanger à l'assaut de la "Bastille parlementaire" (dessin J. Blass)


résumés / abstracts

abonnement
   
achat au numéro
(L'Harmattan)
   
numéro en accès libre
sur Cairn
Recherche Itinéraires
Dominique Anglès d’Auriac, Histoire parlementaire et personnel politique : une base de données informatisée pour les députés depuis la Révolution 
François Dubasque, Jean Hennessy (1874-1944). Itinéraire militant d’un politique entre milieux réformateurs et réseaux d’influence
Ralph Schor, Les parlementaires des Alpes-Maritimes et l’implantation locale au XX
e siècle
Bernard Lachaise, Les parlementaires gaullistes sous la IVe République. Réflexions sur leur itinéraire politique
Moments
Thierry Hohl, Divisions parlementaires socialistes au temps du Cartel
Noëlline Castagnez, Les parlementaires SFIO de la IVe République en campagne : une question d’identité
Campagnes présidentielles

Frédéric Turpin, Aux origines de la Ve République : Charles de Gaulle et la fonction présidentielle
Jérôme Pozzi, L’Appel des 43 et le mouvement gaulliste : manœuvre politique, relève générationnelle et fronde des “godillots”
Olivier Rouquan, La stratégie présidentielle de François Mitterrand en 1988

L'Etranger
Frédéric Attal, La naissance de la République italienne (2-18 juin 1946)
Lectures

Alain-Gérard SLAMA, Le Siècle de Monsieur Pétain, Paris, Perrin, 2005. par Nicolas Roussellier
Éric Anceau, assisté de Noëlle Dauphin, Jérôme Grondeux et Olivier Tort (présentation), Les Grands discours parlementaires du XIXe siècle, de Benjamin Constant à Adolphe Thiers, Paris, Assemblée Nationale et Armand Colin, 2005. par Jean-Claude Caron
Marc BERGÈRE, Une société en épuration. Épuration vécue et perçue en Maine-et-Loire. De la Libération au début des années 50, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2004. par Stéphane Tison

La prima legislatura repubblicana. Continuità e discontinuità nell’azione delle istituzioni, a cura di Ugo De Siervo, Sandro Guerrieri, Antonio Varsori, vol. 1 et 2, Rome, Carocci, 2004. par Frédéric Attal
Caroline FOUREST, La Tentation obscurantiste, Paris, Grasset, 2005. par David Bellamy
Dominique FRANCHE et Yves LEONARD (dir.), Pierre Mendès France et la démocratie locale, Rennes, PUR, 2004. par Anne-Laure Ollivier
Jean-Marc GUISLIN, L’Affirmation du parlementarisme au début de la Troisième République : l’exemple du Pas-de-Calais (1871-1875), Arras, Artois Presses Université, 2004. par Christophe Bellon
Ralph SCHOR, Français et immigrés en temps de crise (1930-1980), Paris, L’Harmattan, 2004. 
par Christophe Bellon

 haut de page

décembre 2006 Socialistes au Parlement (n°6)
numéro coordonné par Noëlline Castagnez
(actes de la journée d'étude du 12 décembre 2005 au Sénat)
Éditorial Jean Garrigues Jaurès à la Chambre par Jean Veber (1903)


abonnement
achat au numéro

numéro en accès libre
sur Cairn


lire les compte-rendus dans
Vingtième siècle. revue d'histoire
et sur
Dissidences.net
Forum Le point de vue des politiques
"Qu'est-ce que la Ve République a changé dans la pratique des parlementaires socialistes ?"
table ronde présidée par Jean Garrigues, avec : André Chandernagor, Claude Estier, Pierre Mauroy et Robert Verdier (Errata).
- "Les femmes socialistes et le Parlement", avec Yvette Roudy.
Recherche 1. De la contestation du jeu parlementaire à l'intégration
sous la présidence de Bernard Lachaise
Nicolas Roussellier, Les socialistes face à la forme parlementaire : l'intrusion de la discipline partisane (1893-1940)
Noëlline Castagnez, Discipline partisane et indisciplines parlementaires
Gilles Le Béguec, Les socialistes et le Sénat
Olivier Wieviorka, Agir dans la tourmente ? L'action parlementaire des socialistes durant les années sombres (1940-1944)
2. Comment le socialisme s'est-il nourri du parlementarisme ?
sous la présidence de Jean-François Sirinelli
Gilles Candar, Comment le parlementarisme s'est-il nourri du socialisme ?
Rémi Lefebvre, Les Logiques territoriales du parlementarisme socialiste sous la IIIe République
Gérard Grunberg, L'incapacité à penser la démocratie représentative
3. Vers la professionalisation
sous la présidence de Serge Berstein
Gilles Morin, De l'Atelier à l'ENA, figures de parlementaires socialistes
Edouard Lynch, Une étude de cas : les parlementaires paysans socialistes durant l'entre-deux-guerres
Carole Bachelot, Être parlementaire à la tête du parti socialiste, du congrès d'Epinay au congrès de Dijon (1971-2003)
Serge Berstein, Conclusions
   haut de page

juin 2006 Monde rural et politique en Europe (XIXe - XXe siècles) (n°5) « Un électeur influent », caricature d’A. Le Petit parue dans Le Grelot, 18 octobre 1874
 
abonnement
achat au numéro

numéro en accès libre
sur Cairn
Éditorial Jean Garrigues
Forum Le point de vue des politiques
- Interview de Michel Raison
- Entretien exclusif : Michel Rocard au ministère de l'Agriculture
Cet entretien a été reproduit dans l'autobiographie de Michel Rocard, "Si ça vous amuse".
Chronique de mes faits et méfaits
, Paris, Flammarion, 2010, p. 117 sq.
Recherche L'espace des chercheurs
Jean Vigreux, Les campagnes françaises et la politique (1839-1914)
Corinne Marache, La responsabilisation politique du monde paysan dans les campagnes françaises (1830-1930)
David Bensoussan, L'influence socio-politique de la noblesse dans les campagnes bretonnes sous la IIIe République

Frédéric Fogacci, La politisation des campagnes italiennes : enjeu et bilan
Maria-Teresa Pérez-Picazo, Les paysans et la politique en Espagne de 1830 à 1930. Le cas andalou

Edouard Husson, Sonderweg et monde rural. Un essai de redéfinition de l'exception allemande
Magazine La politique vue autrement
Discours parlementaires - La crise viticole de 1907 devant la Chambre des députés, par Jean Sagnes
   haut de page

janvier 2006 Quarante ans de présidentielles, 1965-2005 (n°4) François Mitterrand sortant du Panthéon, 1981

 
abonnement
achat au numéro

numéro en accès libre
sur Cairn
Éditorial Jean Garrigues
Forum Le point de vue des politiques
- Interview de Jean Foyer
- Interview d'Edouard Balladur
- Interview de Claude Estier
- Interview d'André Lajoinie
- Interview de Michel Bongrand
Recherche L'espace des chercheurs
Serge Berstein, L'élection présidentielle dans le jeu politique français (1965-2005)
Olivier Rouquan, La stratégie charismatique gaullienne
Mikaël Gérard, Les candidatures libres aux élections présidentielles sous la Ve République
Sophie Chatonnay, Force du discours et faiblesse de l'image : la campagne télévisée de Valéry Giscard d'Estaing et François Mitterrand en 1981
Bastien François, A quoi sert l'élection du Président au suffrage universel 
Magazine La politique vue autrement
Dans la presse

Discours télévisés
Lectures
- Victor Hugo : "Le peuple seul a l'instinct du génie", "Qui sera président ?" (1848), présenté par Bruno Fuligni
- 1965 : les candidats à la présidentielle crèvent le petit écran, présenté par Alexandre Borrell
Le rapport Briand, Paris, Assemblée nationale, novembre 2005. par Jean-Pierre Delannoy.
Claudio Pavone, Une guerre civile. Essai historique sur l'éthique de la Résistance italienne, Paris, éditions du Seuil, 2005. par Eric Vial.
Sandro Guerrieri, Due Costituenti e tre referendum. La nascita della Quarta Repubblica francese, Milan, Franco Angeli, 1998. 
par Frédéric Attal.
  haut de page

octobre 2005 Politique en Aquitaine, des Girondins à nos jours (hors-série)
couv HS2 bis
 

abonnement
achat au numéro

numéro en accès libre
sur Cairn
Éditorial Sylvie Guillaume, L’Aquitaine, un espace aux identités multiformes
Préambule

Alain Rousset, De l’identité aquitaine

Recherche 1. Les tempéraments politiques
Bernard Lachaise, L’Aquitaine politique vue par ses parlementaires
Bernard Lachaise, Jacques Chaban-Delmas, « député d’honneur d’Aquitaine »
Anne de Mathan, Les Girondins et la représentation nationale
Jean Paul Jourdan et Pierre Simon, L’Aquitaine, une terre de gauche ?
Sylvain Trussardi, Faisceau, Croix de Feu, PSF : trois mouvements girondins, du milieu des années Vingt à la fin des années Trente
Romain Souillac, Poujadistes et « nationaux » face au retour du général de Gaulle
2. Discours et enjeux
Corinne Marache, Enjeux et résonances du politique dans les structures agricoles syndicales, mutuelles et « sociétales » en Aquitaine des années 1850 aux années 1930
Christine Bouneau, Le discours des députés aquitains sur la « région » de 1946 à 1981
Pierre Guillaume, Elus aquitains et économie régionale sous la IIIe République
Matthieu Trouvé, Les parlementaires aquitains et l’Europe
Joan Taris, Chasse et chasseurs, un enjeu politique aquitain, 1979-2004
3. Réseaux, vecteurs d’influence
Eric Bonhomme, Un équilibre républicain : les députés de l’Aquitaine au temps du Président Fallières, 1906-1916
Jacques Puyaubert, Une leçon de réalisme : la reconstitution du fief de Georges Bonnet après la tourmente (1950-1962)
Gwénael Lamarque, L’engagement au féminin pluriel en Aquitaine: Portraits croisés de femmes parlementaires sous la Ve République
Bibliographie thématique
Magazine La politique vue autrement
Lectures Sylvie Aprile, Nathalie Bayon, Laurent Clavier, Louis Hincker et Jean-Luc Mayaud (dir.), Comment meurt une République. Autour du 2 décembre 1851, Paris, Créaphis, 2004. par Eric Anceau
Pascal Lusseau, Constitution européenne : Les Droits de l’Homme en danger, Paris, Connaissances et savoirs, 2005.
par Anne-Laure Nicot
haut de page

juin 2005

Varia et dossier laïcité (n°3) couverture n3


abonnement
achat au numéro


numéro en accès libre
sur Cairn
Éditorial Jean Garrigues
Recherche Varia
Henk te Velde, le Parlement néerlandais
Marnix Beyen, Entre clientélisme, électoralisme et distance parlementaire. Le député belge et ses attitudes envers l'électorat (1918-1950)
Jean-Marc Guislin, L'éloquence parlementaire aux débuts de la Ille République
David Bellamy, La longévité parlementaire. Une étude de cas, Geoffroy de Montalembert (1898-1993)
Gilles Richard, Parlement et parlementaires au cœur de la stratégie politique des « modérés» : le cas du CNIP sous la IVe République
Sabrina Hubac, Des femmes aux élections législatives en France (1945-1968). Veuves d'hommes politiques célèbres et femmes d'inéligibles
Magazine Dossier : laïcité

Christophe Bellon, Les parlementaires socialistes et la loi de 1905
- La loi de Séparation des Eglises et de l'État. Discussion, vote et application (1905-1911), présentés par Christophe Bellon.

Lectures Laurent Dornel, La France hostile. Socio-histoire de la xénophobie (1870-1914), Paris, Hachette Littératures, 2004. par Alexandre Borrell
Robert Franck (dir.), Les Identités européennes au XXe siècle, Paris, Publications de la Sorbonne, 2004. par Christine Manigand
Dominique Lejeune, La Peur du « rouge » en France. Des partageux aux gauchistes, Paris, Belin, 2003. par Noëlline Castagnez
Henri Rey, La gauche et les classes populaires. Histoire et actualité d’une mésentente, Paris, La Découverte, 2004. par Gilles Richard
haut de page

décembre 2004 Les Urnes de l'oncle Sam (n°2) couverture n°2
 

abonnement
achat au numéro

numéro en accès libre
sur Cairn
Éditorial Jean Garrigues
Forum Le point de vue des politiques
- Interview de Joseph Smallhoover
- Interview de François Loncle
- Interview de Noël Mamère
- Interview de Thierry de Montbrial
Recherche Dossier : Le modèle politique américain
Jacques Portes, Le Sud dans l'histoire et la vie politique des Etats-Unis
Divina Frau-Meigs, Le journalisme aux Etats-Unis : une profession sous influence
Vincent Michelot, Le Sénat des États-Unis : centre vital du politique américain ?
Guillaume Marrel et Renaud Payre, «Throw the bums out! » La remise en cause de la rééligibilité parlementaire aux Etats-Unis
Anne Deysine, Etats-Unis : quelle démocratie ?
Magazine La politique vue autrement
- Alexis de Tocqueville et la démocratie américaine, présenté par Laurence Guellec
- Aristide Briand et la « mise universelle de la guerre hors la loi», présenté par Christophe Bellon
Lectures Alexis de Tocqueville, Lettres choisies. Souvenirs 1814-1859, édition établie sous la direction de Françoise Mélonio et Laurence Guellec, Paris, Gallimard, 2003. par Frédéric Attal
Gilles Le Béguec et Christine Manigand (dir.), Henry, Robert et Bertrand de Jouvenel. Crise et métamorphoses de l’Etat démocratique (1900-1935), Limoges, Presses universitaires de Limoges, 2004. par Noëlline Castagnez
- Rosemonde Sanson, L’Alliance républicaine démocratique (1901-1920), Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2003. par Christophe Bellon
- Gilles Richard et Jacqueline Sainclivier (dir.), La recomposition des droites en France à la Libération 1944-1948, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2004. par Noëlline Castagnez
- Philippe Chassaigne et Jean-Philippe Genêt (dir.), Droit et société en France et en Grande Bretagne (XIIe-XXe siècles). Fonctions, usages et représentation, Paris, Publications de la Sorbonne, 2003. par Odile Rudelle
- Diego Quaglioni, À une déesse inconnue. La conception pré-moderne de la Justice, Paris, Publications de la Sorbonne, 2003. 
par Odile Rudelle
haut de page

octobre 2004
 
Changer de République ? 1962-2004 (hors-série)
 
(Actes de la journée d'étude du 7 janvier 2003 au Sénat)
couv HS 1

 
abonnement
achat au numéro

numéro en accès libre
sur Cairn
Éditorial  Jean Garrigues
Recherche 1. La révision de 1962

Christian Poncelet, Discours d'accueil
Serge Berstein, Le projet gaullien
Table ronde présidée par Gilles Le Béguec avec :
Pierre Sudreau, Jean Donnedieu de VabresJean Foyer, Jean-Marcel Jeanneney
Sylvie Guillaume, Le « cartel des non»
Table ronde présidée par Gilles Le Béguec 
avec : Maurice Faure, André Chandernagor

2. Héritages et perspectives

Un régime semi-présidentiel
Table ronde présidée par Jean-Pierre Rioux avec : André Chandernagor, René Rémond, Louis Mermaz, Jean-Marcel JeanneneyDidier Maus, Dominique Chagnollaud

Faut-il changer de République ?
Table ronde présidée par Gilles Le Béguec avec : Arnaud Montebourg, Jean-Louis Bourlanges

Conclusions d'Odile Rudelle

Magazine La politique vue autrement
- le référendum d’octobre 1962 à l’affiche et à la une
Lectures Jacques Lagroye (dir.), La politisation, Paris, Belin, 2003. par Gilles Richard
Pierre Milza, Napoléon III, Paris, Perrin, 2004. par Eric Anceau
François Stasse, L’héritage de Mendès France, une éthique de la République, Paris, Le Seuil, 2004. par Sylvie Guillaume
Jean Garrigues (dir.), Les groupes de pression dans la vie politique contemporaine en France et aux Etats-Unis de 1820 à nos jours, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2002.
par Frédéric Attal
haut de page

juin 2004 L’Europe, l’Europe ! (n°1) couverture numéro 1
 

abonnement
achat au numéro

numéro en accès libre
sur Cairn
Éditorial Jean Garrigues
Forum Le point de vue des politiques
- Interview de Simone Veil
- Interview d'Élisabeth Guigou
- Interview de Daniel Cohn-Bendit 
- Interview de Charles Pasqua
Dossier : L'Europe
Gérard Bossuat, L'unité européenne a changé l'histoire
Elvire Letourneur-Fabry, Le déficit de légitimité des institutions européennes : un procès en cours d'instruction
Anne Leboucher-Sebbab, Le PPE dans les années 1970-1980 : les mutations d'un parti démocrate-chrétien européen. Vers un pôle conservateur ?
Muriel Rouyer, La démocratie n'est plus ce qu'elle n’était pas. Réflexion sur la démocratie à l'aune de l'Europe
Magazine La politique vue autrement

- "Europe, Europes : figures et allégories", présenté par Annie Duprat
- Victor Hugo. "Soyons les États-Unis d'Europe", 1871, présenté par Jean Garrigues
- Aristide Briand et l'esprit de Locarno, 1926, présenté par Christophe Bellon
- Victor Hugo. "Elle s'appellera l'Europe", 1867, présenté par Sabine Jansen
- Paul Valéry : "Mais qui est-donc européen?", 1919, présenté par Sabine Jansen

Lectures Pierre Rosanvallon, Le modèle politique français. La  société civile contre le jacobinisme, Paris, Le Seuil, 2004. par Jean Garrigues
Jean-Marie Mayeur et Arlette Schweitz (dir.), Les Parlementaires de la Seine sous la Troisième République, Paris, Publications de la Sorbonne, 2001. par Christophe Bellon
Yves Billard, Le métier de la politique sous la Troisième République, Perpignan, Presses universitaires de Perpignan, 2003. par Nicolas Roussellier
- Le billet de Sabine Jansen  haut de page

avril 2003 Faut-il tourner le dos à la politique ? (n°0) couverture n0


pour télécharger
l
es articles,
cliquez sur "PDF"
Éditorial Jean Garrigues
Forum Le point de vue des politiques
- Interview de René Rémond
- Interview de Christian Poncelet
- Interview de Jean-Louis Debré 
PDF
- Interview de Michel Rocard PDF
- Interview d'Edouard Balladur PDF
Recherche Les groupes parlementaires
Jean Garrigues, Les groupes parlementaires aux origines de la IIIe République PDF
Gilles Le Béguec, Naissance et développement des groupes parlementaires sous la IIIe République PDF
Didier Musiedlak, La réforme des groupes parlementaires en italie au début des années 1920 
PDF
Varia
Jérôme Grévy, Gambetta parlementaire PDF
Fabrice d'Almeida, Naissance et puissance du trombinoscope
PDF
Eric Anceau, Les acteurs politiques de 1848
PDF
La politique vue autrement

- Reeb, le député caricaturiste, présenté par Noëlline Castagnez
- Maurice Barrès et le scandale de Panama, présenté par Jean Garrigues.
PDF

Lectures

L’éloquence en politique en France et en Italie de 1870 à nos jours, dir. par Fabrice d’Almeida, Ecole française de Rome, 2001. par Frédéric Attal. PDF
Fabienne Bock, Un parlementarisme de guerre, 1915-1919, Paris, Belin, 2002. par Nicolas Roussellier. PDF
Pierre Milza, L’Europe en chemise noire. Les extrêmes droites européennes de 1945 à nos jours, Paris, Fayard, 2002. par Frédéric Attal. PDF
René Rémond, La République souveraine, la vie politique en France, 1879-1939, Paris, Fayard, 2002. par Odile RudellePDF

Le billet de Sabine Jansen PDF haut de page
dernière mise à jour le 15 octobre 2014